Nous venons de prendre connaissance de l'attaque des responsables de la LDH contre notre pétition opposée à la fois au racisme et à l'intégrisme publiée dans Libération le 28 avril 2006.

Ces critiques visent moins les positions élaborées dans la pétition qu'à justifier la complaisance problématique de la Ligue des droits de l'homme envers Tariq Ramadan, certains militants du FIS, l'UOIF et plus généralement l'école de pensée des Frères musulmans. Une orientation dont nous sommes nombreux à nous inquiéter, en effet, mais dans d'autres textes. Dommage que cet éclairage soit absent. Les lecteurs de Libération risquent de ne pas s'y retrouver.

Cette attaque laisse surtout à penser que notre appel vise essentiellement l"'islam politique réactionnaire" et minimise volontairement notre cri contre le racisme. Précisons simplement que le titre —"Contre un nouvel obscurantisme" —, tendant à donner cette impression, est de Libération. Notre titre original était "Contre le racisme et contre l'intégrisme", à l'image de la pétition.

Notre appel est clair. Il vise à empêcher que l’ inquiétude légitime des citoyens face à la montée de l’intégrisme , en particulier de l’islam politique, ne soit capitalisée en 2007 par l’extrême droite ou la droite extrême, sous les traits de Le Pen ou de Villiers. Ou bien par la droite anti-laïque sous les traits de Nicolas Sarkozy.

Il faut croire que ce double combat, contre le racisme et contre l’intégrisme, dérange certains militants de gauche dont les cadres de la Ligue des droits de l'homme. Contrairement à de nombreux militants de base de la LDH et du MRAP, qui ont signé cette pétition, ces dirigeants-là nous nient toute légitimité antiraciste au seul motif que nous luttons aussi contre l’intégrisme !

Tout en refusant de s’associer à cet appel, ils nous resservent le bon vieux refrain de la "diabolisation" des islamistes, comme d'autres nous ont expliqué jadis qu'il ne fallait pas diaboliser le FN. Ne leur en déplaise, nous assumons vouloir diaboliser le racisme et l'intégrisme, l'extrême droite et les islamistes. Et nous invitons tous les démocrates à la fois antiracistes et laïques à en faire autant, sans œillères et sans se laisser intimider par les procès d’intention.

Caroline Fourest, Corinne Lepage, Pierre Cassen

La pétition peut être lue et signée sur http://www.prochoix.org/cgi/blog/2006/04/28/482